Nous contacter : information@ceiaube.fr

 

Historique

Quelle est l'utilité du Club d'Écologie Industrielle de l'Aube ?

   
   
   
   
   
   
   
   
   

      

Mentions légales

Historique

Le projet de Club d’Écologie Industrielle de l’Aube (CEIA) est né en janvier 2003 d’une initiative collégiale de Philippe ADNOT, président du Conseil Général de l’Aube, Dominique BOURG, ancien directeur du CREIDD (Centre de Recherches et d’Études Interdisciplinaires sur le Développement Durable) à l’UTT (Université de technologie de Troyes), de quelques industriels aubois élus à la CCI de Troyes et de l’Aube, et de Bernard CASTAING, directeur d’Aube Développement (Agence de développement économique du département). Il était alors question de mener une réflexion globale sur les problématiques à long terme, concernant le développement économique et l’aménagement du territoire départemental.

Historique du CEIA, de 2003 à aujourd'hui

Depuis 2003, un certain nombre d'évaluations et d'études ont été réalisées avec le concours d'acteurs majeurs du territoire : collectivités, chambres consulaires, entreprises, agence de développement économique et acteurs de la recherche. De cette dynamique a résulté la volonté de faire du Club un projet pilote, unique en France, porteur de retour d'expérience.

Entités porteuses du Club depuis 2003, jusqu'à sa constitution en association

Fonctionnant jusque-là de manière informelle, le Club d'Ecologie Industrielle de l'Aube s'est structuré, le 31 mai 2005, à l'aide d'une convention régissant son fonctionnement. Elle instaurait la mise en place de groupes de travail œuvrant sur différentes thématiques, pilotés par un coordinateur.

Signature de la convention régissant le fonctionnement du CEIA (31/05/2005)

Au-delà des groupes de travail, tous les acteurs de l'écologie industrielle convergent sur un constat : la sensibilisation aux enjeux de la démarche est cruciale pour la réussite des projets. C'est la raison pour laquelle le Club d'Ecologie Industrielle de l'Aube a conçu un moment privilégié et convivial de sensibilisation pour les décideurs locaux (chefs d'entreprises, responsables d'exploitations, élus locaux, etc.) : les rendez-vous des décideurs. Le premier d'entre eux s'est tenu à l'Université de technologie de Troyes, le 29 juin 2007.

1er rendez-vous des décideurs (29/06/2007)

Depuis le 4 février 2008, le CEIA s'est constitué en association loi de 1901, au cours d'une assemblée générale réunissant de nombreux acteurs du territoire (cf. compte-rendu de l'Assemblée Générale n°1). Doté de statuts et d'un règlement intérieur, le Club d'Ecologie Industrielle de l'Aube dispose désormais d'une structure lui permettant de participer à des projet d'écologie industrielle d'envergure, tel que le projet COMETHE.

 

Assemblée générale constitutive de l'association (04/02/2008)

Quelle est l'utilité du Club d'Écologie Industrielle de l'Aube ?

Le Club d'Écologie Industrielle de l'Aube (CEIA) permet de sensibiliser et de mettre en relation les acteurs économiques locaux dans le cadre de projets de territoire en écologie industrielle pour répondre aux enjeux d'un développement plus durable, c'est-à-dire créateur de richesses (emplois et innovation) et respectueux de la santé et de l'environnement. Pour mener à bien ces projets, le CEIA dispose :

- d'un ancrage de terrain, celui des entreprises et des collectivités,

- d'une logique de réseaux, ceux des chambres consulaires,

- d'une expertise de recherche, grâce à l'Université de technologie de Troyes (UTT) notamment.

Par ailleurs, le Club s'est doté d'un outil informatique (Prestéo©) permettant de systématiser la démarche d'acquisition de données sur le territoire, afin d'être plus efficace dans la recherche de synergies ainsi que dans la mise en œuvre des projets. Ces données doivent donc permettre :

- d'inciter à la mise en œuvre de synergies d’écologie industrielle sur le territoire départemental,

- de donner du retour d’expérience,

- de sensibiliser les membres sur des thématiques liées à l’objet de l’association, à savoir créer un réseau actif d’échanges, d’information et d’incitation à la réalisation de projets innovants d’écologie industrielle sur le territoire de l’Aube

Le statut d'association du Club d'Ecologie Industrielle de l'Aube (CEIA) lui confère visibilité et lisibilité, ce qui lui permet, par exemple, d'être porteur de projet vis à vis de l'Etat (actions collectives) ou de l'Union Européenne.

Le Club s’appuie sur une échelle territoriale existante, le département, qui lui semble pertinente. Cependant, l’existence de cette échelle implique de s’insérer dans un fonctionnement déjà complexe, sans pour autant créer une structure lourde et pleine d’inertie. Cette expérience pourrait être le projet pilote permettant la création de Clubs d’Écologie Industrielle dans d’autres départements, fédérés par un réseau régional et / ou national afin de capitaliser et d’échanger les solutions innovantes d’écologie industrielle mises en œuvre.